SRI LANKA : LES TRANSPORTS !

Publié le par Géraldine

SRI-LANKA-1-061.JPG

  Petit tour d'horizon des moyens de transports au Skri Lanska, la plupart testés pour vous.

Le bus. Horaires aléatoires bien sûr. Nous attendons une demi heure un bus qui... finit par arriver ! Bonne âme comme je  suis, je propose à cette bien brave veille d'âme de l'aider à porter son sac dans le bus. Mal m'en a pris. Alors que manifestement elle se débrouillait toute seule jusqu'à présent, je peine à soulever le paquet et me retrouve en sueur en un quart de seconde, en sollicitant tous mes muscles, même mon cerveau !

P1040240.JPG 

 

 

 

 

 

Nous montons dans le bus.... Qui de redémarrera jamais. Nous attendons donc presque une heure qu'un autre bus nous dépanne. Bien sûr, dans l'habitacle, nous sommes les seuls vacanciers et les seuls à regarder nos montres...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SRI-LANKA-1-031.JPG

  En occident, dans les transports en commun, des places sont prioritaires pour les femmes enceintes, les personnes âgées et les pensionnés de guerre. Au Sri Lanka, c'est pour le clergé, les moines.

SRI-LANKA-1-065.JPGSRI-LANKA-1-028.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Un arrêt de bus...                                                                                 Et la patience asiatique malgré l'attente !

 

Le petit côté kitch de certains temples ou autre se retrouve jusque dans les bus, avec des bouddhas clignotant. A ce demander si ce n'est pas eux qui ont pompé le jus de la batterie puisque notre bus n'a jamais redemarré. Jusqu'au bus suivant et un trajet fascinant qui ne pouvait être pris en photo : a chaque arrêt, une nouvelle femme en sari, plus splendide que la précédente !

SRI LANKA 1 178

  On peut aussi choisir les chars à boeufs. Bon en toute honnêteté, je n'en ai pas vu cent mille pendant mon voyage, surtout celui attelé spécialement pour nous pour une balade tardive dans les rizières. Touristique ou pas, je n'en sais rien !

  SRI-LANKA-1-019.JPGSRI-LANKA-2-348.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                             Le train, nous l'avons vu en détail dans CE BILLET 

 

Les camions, avec un arrière très décoré qui me donnerait à croire que je suis un cirque en tournée !

SRI-LANKA-2-276.JPG

   

La star du Sri Lanka au niveau du transport, c'est bien sûr le Tuk Tuk. Ces engins occupent une place importante dans la circulation de la capitale comme des principales localités.

Ce sont des triporteurs dans lesquels on peut monter jusqu'à trois, en se serrant un peu. Le prix se négocie.

Il s'agit en gros d'un scooter bricoler d'un abris et de se sièges passager. Enfin, hybride entre voiture et scooter. Ils sont rapides, se glissent partour, mais polluent pas mal.

Attention, on roule normalement à gauche, même si ce n'est pas toujours flagrant !

 

     

SRI-LANKA-2-275.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

P1030783.JPG

 

 

SRI LANKA 2 047

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Un tuk tuk qui se transforme en marchant de glace, envie mais pas le temps, dommage !

 

 

SRI-LANKA-2-099.JPG

SRI-LANKA-1-044.JPG

 P1040827.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 Un soir, petite leçon de conduite de tuk tuk dans un endroit sécurisé : près de notre campement, en pleine cambrousse, pas trop de risque de choc frontal ! Bon pour une femme peut habituée aux cylindres et aux deux roues, pas évident de doser entre pédales et poignée d'accélérateur. Ca cale, mais ça repart !

 

 

    

 

 Allez, une petite balade en tuk tuk, dans la circulation !

 

 SRI-LANKA-1-169.JPG

Si le tuk tuk vous semble trop rapide et trop stressant, il reste l'option plus flegmatique : jumbo. Bon archi tourisque bien sûr. Quand au sri lanka on vous demande 20 € de l'heure, sachant que l'on serait deux sur l'éléphant, 40 € à deux, on sent un peu l'arnaque. Nous nous sommes donc abstenus. Et pour moi, c'était déjà fait au Cambodge et de façon plus roots, directement sur le cou de l'animal poilu (si si) , en Thaïlande !

Sinon, au cours, de notre voyage, nous avons aussi descendu une portion de fleuve en canoé. Mais pour cause d'appareil photo non waterproof, souvenir que dans ma tête !

Publié dans ... en Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article