RANDONNEE DANS LA BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Publié le par Géraldine

En août 2008 et en juillet 2009, avec mon site de sorties OVS, nous avons traversé la Baie du Mont Saint Michel à pieds. Randonnée de groupe avec un guide.
Aller : de jour
Et retour : by night (de nuit).

Le Mont Saint-Michel se situe à l’embouchure du Couesnon, frontière naturelle qui sépare la Normandie de la Bretagne.






Quatre heures de marche dans l'étendue désertique de la baie (à marée basse évidemment !!!). Le sable est parfois dur, parfois mou. On traverse des zones de vase qui vous masse les pieds et des baches (mares d'eau en ch'ti !à). Cette promade en direction du Mont le plus célèbre de France se fait pieds nus et en short. Et pour des raisons de sécurité évidentes, elle se fait accompagné d'un guide professionnel.






13 km aller et retour à partir du Bec D'Andaine à Genêts dans la Manche.

S'approcher du Mont Saint Michel à pied alors que la nuit tombe a quelque chose de réellement magique, presque  spirituel. L'émotion est là. Même si le Mont semble parfois reculer au fur et à mesure que l'on avance.







Informations : DÉCOUVERTE DE LA BAIE DU MONT-SAINT-MICHEL
La maison du Guide • 1, rue Montoise - 50530 Genêts
Tel : 02 33 70 83 49

Site du Mont : http://www.ot-montsaintmichel.com/







Le Mont Saint Michel est un véritable petit village bureau de poste, ses boutiques, hôtels et restaurant. Inscrit au "Patrimoine Mondial" par l'Unesco en 1979, ce haut lieu touristique reçoit aujourd'hui plus de trois millions de visiteurs par an, ce qui est énorme sur une petite surface. Difficile donc d'y trouver le calme.







C'est à la demande de l'Archange Michel, "chef des milices célestes", qu'Aubert, évêque d'Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s'établit sur le rocher. L'église préromane y fut alors élevée avant l'an mil.
C'est ainsi que commença l'histoire du Mont Saint Michel...





Le Mont consacré à saint Michel en 708, fut, avec le Mont Gargan en Italie du Sud, un des premiers lieu du culte de l'Archange Saint-Michel. L'abbaye offre un panorama complet de l'architecture médiévale du XI ème au XVI ème siècle.









Annette Poulard, jeune et talentueuse cuisinière, crée alors son auberge au Mont Saint Michel, "Merveille de l'Occident" (aujourd'hui l'"Auberge de la Mère Poulard"). Ses nombreuses recettes créatives et sa gentillesse naturelle l'ont rendue célèbre en France et dans le monde entier ; d'ailleurs lorsqu'on entre dans le bourg du Mont Saint Michel on est frappé par sa présence, et par le nombre d'auberges qui lui rendent hommage : en effet , depuis 1888 La Mère Poulard symbolise la tradition, le terroir et l'art de bien vivre. C'est la mascotte locale !








Voici la fameuse recette de l'omelette de la Mère Poulard : Battre des oeufs très frais (au moins deux oeufs par personnes), saler, poivrer légérement. Mettre dans une poêle un bon morceau de beurre frais, ne pas le laisser roussir. Jetez les oeufs dans la poêle. Remuez constamment, sans grater le fond de la poêle. Quand les oeufs sont prit, ne pas trop cuire l'omelette (1 à 2 minutes maximum). Rouler l'omelette et la déposer sur un plat. Manger immédiatement cette succulente omelette de la Mère Poulard.











                                                                                

Publié dans ... en France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

c.douceur 25/08/2008 16:37

On n'en trouve que dans la baie du Mont-St-Michel... Je te conseille de faire l'expérience suivante: acheter des côtes premières d'agneau "ordinaire" et des côtelettes d'agneau de pré--salé: c'est le meilleur moyen de goûter la différence!
Amicalement,
Cécile.

c.douceur 25/08/2008 02:40

Ah, là, tu prêches une convertie! Sais-tu qu'entre St Jean-le-Thomas et Dragey, "nous" possédons le plus beau km de France?
Jamais nous n'avons gouté aux réputées omelettes de la Mère Poulard;trop cher pour nous! un mien cousin y est allé, et a été déçu, lui... Mais le Mont n'est jamais auusi beau à visiter, ainsi que les grèves, qu'en-dehors de la période touristique.
( A propos, as-tu goûté le fameux agneau de pré-salé? Proprement divin...)
Cécile

Géraldine 25/08/2008 11:42


Et non, je n'ai pas encore goûté à l'agneau pré-salé ! Un jour certainement !